mardi 21 août 2012

Marina


MARINA
 PAR
CARLOS RUIZ ZAFON

Ce roman vous plonge dans la ville de Barcelone des années soixante-dix, où, le héros âgé de 15 ans, Oscar s’aventure un jour dans une maison qui semble abandonné et y récupère une montre qu’il décide de rendre à son propriétaire. A partir de là tout un processus d’événements mystérieux s’enclenche. Marina la fille du propriétaire de la montre, va l’accompagner dans cette aventure aux teintes fantastiques et macabres à la recherche de l’ identité d’une dame en noir qui se recueille sur une tombe sans nom et à la recherche de la vérité concernant un médecin qui redonne vie à des cadavres.
 Un symbole apparaît, celui du papillon noir ; « Teufel », qui en allemand est aussi le nom du diable. Intrigue maléfique où des cadavres semblent renaître, ressusciter dans l'"underworld" de Barcelone va unir ces deux jeunes personnes à jamais.
 Ainsi nous suivons ces deux personnages, Oscar et Marina qui en tissant des liens très forts vont s’aventurer dans une aventure « infernale » pour y découvrir une vérité qu’il faudra ensuite oublier.
Comme le suggère la couverture du roman, les décors dépeints basculent entre le cauchemar, le gothique, le baroque et la fantasmagorie. Ce roman nous rappelle aussi celui de Mary Shelley, Frankenstein où l’homme joue à être dieu.  

  Céline B.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire