vendredi 25 novembre 2011

Je gargouille, tu gargouilles.... à Jonzac.


Petite histoire de gargouilles

L’étymologie même du mot vient du latin gurgulio, gulia qui désignent la gorge, l’œsophage. D’autres mots qui en découlent et commençant par gar- font allusion au glouglou de l’eau, comme gargariser et on peut aussi penser au personnage de Gargantua dont « garganta » est le terme espagnol qui désigne la gorge.

« La Gargouille » viendrait de chez nous d’après une légende romaine. Ce serait l’ Evêque de Rouen, Saint Romain qui relata la manière dont il libéra le pays d’un monstre, appelé « La Gargouille » ou « Goji ». La Gargouille était le dragon typique que l’on connaît. Une version de cette légende raconte que Saint Romain avec l’aide d’un homme volontaire mais condamné réussit à tuer le monstre et à le brûler. Cependant le cou et la tête ne se consommèrent pas étant donné qu’ils prodiguaient des flammes. Ainsi la tête fut montée en haut d’un mur d’une église récemment construite pour faire fuir l’esprit malin ou être démoniaque. Depuis cet événement chaque année à Rouen un prisonnier fut gracié.


Mais ce n’est qu’au XIII ème siècle que l’on commença à introduire des chenaux, puis des gargouilles en guise de gouttières. Les architectes s’aperçurent très vite les avantages qu’offraient la présence de gargouilles pour maîtriser les écoulements d’eau de pluie et c’est ainsi que les sculpteurs s’adonnèrent à donner des formes à ces blocs de pierre saillants. Ces gargouilles représentaient des animaux fantastiques et des personnages aux visages grotesques.

Une chimère (qui vient de chèvre en grec)
Il ne faut pas confondre gargouilles et chimères qui désignent des sculptures dont la fonction est purement décorative et qui représentent aussi des personnages grotesques ou animaux fantastiques.

Si je vous raconte tout ça, c’est pour rendre hommage aux sculpteurs des Lapidiales qui pour le Téléthon 2011 sculpteront pendant 30 heures des gargouilles au château de Jonzac (Charente-Maritime).
Voir le blog de : Gologolo17

1 commentaire:

  1. :o) BonjourBisouMerci pour ce bel article intéressant et instructif, ainsi que pour ses liens, "Pomme sauvage" !
    Luc.

    RépondreSupprimer