lundi 4 mai 2015

Tout possible est réalisable



L’Ultime Question

De Juli Zeh
Juli Zeh, juriste et romancière allemande nous livre ici un polar qui nous plonge dans l’univers de la physique quantique.
Entre meurtre et enlèvement, elle nous entraine dans une intrigue hors du commun. Deux physiciens, Oskar et Sébastian, dont leur attachement mutuel est très fort et ambigu et lié par la passion de la physique quantique et les questions métaphysiques vont s’engouffrer dans une dimension où les possibles réalisables vont les rattraper.
Sébastian, physicien marié et père d’un garçon, Liam, va un soir connaître l’horreur. Sur une aire de parking de station-service, alors que son fils est endormi dans la voiture il entre dans le bâtiment et reçoit un appel sur son portable. La voix féminine lui « aurait » ordonné de supprimer Dobbelting. Ce Dobbelting est médecin dans une clinique et partage en dehors une passion avec la femme de Sébastian, le cyclisme. De plus cette voix lui ordonne de ne rien dire à qui que ce soit s’il veut revoir son fils. En effet une fois dehors la voiture a disparu.
Ainsi cédant au chantage, commence un périple aux dimensions multiples. Les enquêteurs interviennent et deviennent aussi des personnages de premier plan pour élucider ces énigmes qui pour eux ne sont pas liées. Le meurtre et l’affaire d’enlèvement dont on connait une partie de la réalité vont faire l’objet d’une investigation par un enquêteur passionné par la physique quantique et l’existence de mondes parallèles et de toutes ses possibilités vu que dans le passé il a incriminé un meurtrier venu du futur.
p 186 : «  Au moment où Schilf quittait la pièce, l’assassin du futur lui avait lancé : « Dans les dédales du temps, tout instant est contigu de soi-même. » »
Ainsi Schilf va rencontrer les deux protagonistes, Sébastian et Oskar et va se passionner pour eux et ainsi comprendre comment tout cela est arrivé.
De ce roman émergent plusieurs thématiques : la réalité telle que nos sens la perçoit, le choix des possibles et que tout possible est réalisable, le côté effet papillon qui peut engendrer des phénomènes et événements que l’on ne peut pas toujours contrôler ou anticiper et peuvent conduire d’autres personnes à la faute d’où la question de responsabilité individuelle devant nos propres choix et initiatives.
Ce roman peut paraître complexe par sa thématique mais qui se révèle finalement distrayant et original. 

  Céline B.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire