dimanche 16 août 2015

Les Lapidiales été 2015




LES LAPIDIALES 2015



EN PRESENCE D’AURELIE MOREAU 

ET DE 

PAORA TOI-TE-RANGIUIAI
Paora

Cette saison est consacrée à l’art celtique. Des artistes internationaux vont devoir s’exprimer sur cette culture sur des blocs de calcaire. Cette thématique fait parti d'un projet de grande envergure celui de créer la galaxie des pierres levées. 365 pierres levées sculptées et représentant toutes les cultures par des artistes internationaux seront disposés en spirale dans un espace en plein air. Ce n'est que le début, mais une énergie créatrice et la magie du lieu continuent à inspirer les artistes et occasionnent de belles rencontres. Ici une française et un maori néo-zélandais déjà là pour célébrer l’accomplissement de son œuvre monumental dédié à la genèse à travers la mythologie maorie s’adonnent en ce moment à sculpter des divinités celtes.



Aurélie Moreau a donc choisi le dieu Cûchullain, guerrier du royaume de l’Ulster. Son histore remonte à la nuit des temps. Mais à chaque nouveau groupe d’humain ou fait de société, il s’enrichit de valeurs et de potentialités nouvelles. Ainsi dans cette version, ce héros irlandais, reconnu pour ces prouesses guerrières, succomba à ses blessures pendant une bataille en s’attachant lui-même à une pierre levée pour mourir debout dans la dignité. A ce moment-là un corbeau se posa sur son épaule

Paora, quant à lui, s’adonne à la déesse mère Dana. Surnommée la Grande Déesse, elle symbolise la fertilité et la prospérité. Paora, lui-même a des origines irlandaises de par son père (Belfast) et a choisi cette figure de la mythologie celtique qui désigne aussi l’origine de toute cette culture.


Enfin une sculpture achevée, d’André Bénéteau, représente la divinité Lug. Cette divinité aussi très puissante, vue comme le père créateur et le père de Cûchullain, mais aussi comme la divinité à la main adroite dans la mythologie galloise. 







Puis pour terminer voici l'oeuvre terminée de Paora sur la mythologie Maori:








 Céline B.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire