mardi 22 octobre 2013

Entre sortilège et séduction



MEURTRES AU MANOIR


DE

WILLA MARSH

Un petit roman pour vous détendre d’une auteure prolixe, Willa Marsh (pseudonyme de Marcia Willet) qui vous entraîne dans un manoir aux habitants bien inquiétants. C’est donc un polar au titre très évocateur mais trompeur. Dans la version anglaise le titre est : The quick and the Dead (Mort ou vif).

Tout débute avec une jeune femme ; Clarissa, célibataire et assez naïve vivant à Londres, habituée à une vie sociale dense. Durant une soirée elle rencontre un homme, Thomas Mortimer, veuf et père de famille qui va la séduire et l’inviter dans son manoir dans les montagnes galloises. 

Aussitôt séduite par cette demeure fastueuse, elle se voit déjà maîtresse des lieux et héritière entourée de ses enfants. Mais ce doux rêve s’estompera vite car ce manoir est aussi la résidence des deux vieilles tantes de Thomas. Puis on découvre aussi que ce manoir recèle de secrets et que les anciens habitants issus de la lignée des Mortimer continuent à hanter ce manoir. Or, seulement certains Mortimer ont le don de la Vision. 

Au fur et à mesure que vous tournez les pages, vous découvrez les plans de ces vieilles tantes, adeptes de la magie noire ainsi que ceux de Clarissa. Mais un autre personnage va intensifier ces jeux de pouvoirs et de séduction avec l’arrivée de Georgy, la meilleure amie de Clarissa. Intriguée par la réussite de Clarissa dans son mariage et le fait qu’elle vive dans un manoir aussi somptueux l’incite à trouver un prétexte pour s’immiscer dans sa vie. 

La majorité du roman se passe dans le manoir et très peu de scène à l’extérieur. Les rares scènes en ville brisent les « règles » de vie du manoir, l’antre des esprits qui y errent et amorcent les relations adultérines. Autour du manoir, un autre monde avec d’autres règles s’ébauche de façon bien mystérieuse sous la plume de l’auteure. En effet, un cercle de menhirs avec un tumulus et une dalle ensanglantée dans le « boisé » semble être la demeure de la Déesse pour laquelle les deux vieilles tantes commettent des sacrifices lors des fêtes païennes. 

Ainsi tout un jeu de charme, et de manipulation entre les personnages se met en place avec un soupçon de suspense apporté par ces présences fantomatiques, les superstitions et rites païens entretenus par les vieilles tantes. De plus une histoire d’adultère avec un homme charmeur et mystérieux de la lignée des Mortimer participe à bien des retournements de situation. 

Ainsi, vous lecteur serez confiné dans ce vieux manoir hanté et isolé et devrez démêler les machinations diaboliques de tous ces personnages dont l’auteure Willa Marsh se délecte à brouiller les pistes. 
Beaucoup d'humour noir à déguster avec une belle tasse de thé en porcelaine anglaise! 


  Céline B.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire