dimanche 21 avril 2013

Une caravane, un désert, une sacoche et ses mystères.



LA SACOCHE

BAHIYYIH NAKHJAVANI

Ecrivaine et enseignante à l’Ecole supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, elle est née en Iran puis vécut en Ouganda et étudia en Angleterre. Paru en 2000, La Sacoche est son premier roman.

L’intrigue se déroule dans le désert au XIXè siècle où une caravane se dirige vers La Mecque. A travers ce roman, l’auteur a voulu confronter des personnages aux races, cultures, croyances différentes qui progressent dans le même sens dans ce désert qui peut se révéler hostile. Là, un objet bien mystérieux y fait son apparition : la Sacoche. Celle-ci semble renfermer des manuscrits bien mystérieux. Cette sacoche va susciter bien des convoitises et passera de main en main et c'est ainsi que neuf destinées vont se croiser au gré de ce voyage. Ce périple sera donc raconté sous le regard de ces différents personnages tels que : le voleur assoiffé de liberté, Le chef des Brigands, Le Changeur roublard, une jeune fiancée mystique, son esclave africaine, un espion britannique déguisé en derviche, un pèlerin en quête spirituelle, un religieux et un cadavre. Tous ces destins s’entrecroisent autour de cette mystérieuse sacoche et par le dessein, interrogations, méfiance de ces personnages, ce roman peut se lire comme un métaphore de certaines facettes de notre société.
L’écriture est fluide, les images métaphoriques et autres idées furent puisées dans les écrits de Confucius, les Écritures hindoues, des paroles attribuées à Bouddha et des allusions au Coran.
Les lecteurs seront envoutés par cette atmosphères « sableuse », aride, peuplée de ces personnages bien différents et ce que cette sacoche a à révéler. 

  Céline B.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire