samedi 21 décembre 2013

Quelle aventure!



QUEL TRÉSOR !



GASPARD MARIE JANVIER


Mathématicien et agrégé de Lettres, cet auteur ayant publié essais et romans liés à la théologie, nous livre ici un roman d’aventure.

David Blair, héritier d’une maison d’édition écossaise en pleine faillite semble trouver une solution pour y survivre grâce à une carte découverte qui pourrait être celle esquissée par Robert Louis Stevenson. Les experts se débattent pour l’authentifier et lui donner une valeur. Pour échapper à ce remue-ménage il fuit sur les îles Hébrides et y rencontrent des personnages hauts en couleurs, dont un français aviateur qui vont l’entraîner dans une sacrée aventure épique aux saveurs écossaises entre les pintes partagées, les histoires et légendes locales ainsi que les coutumes propres à ces îles si austères enveloppées de mystère.

Cette carte attise et suscite des convoitises et alimente fantasmes sur le trésor de l’Armada qui aurait échoué sur ces rochers écossais.
 C’est un roman qui nous replonge dans les histoires à la Jules Verne et qui sentent bon les romans d’aventure du XXe siècle. Stevenson est omniprésent dans cette aventure dont une de ses phrases est citée :


« J’aime, dans les romans d’aventures, que les ennemis se retrouvent à devoir cohabiter dans des circonstances rocambolesques, de sorte qu’on ne sait plus bien s’ils sont amis ou ennemis. »


On remarquera la plume affutée de J.M Gaspard lorsqu’il décrit ces paysages dans toute leur rudesse, poésie et mystère. On sent la rugosité des rochers sous sa plume, le vent glacial, le brouillard déroutant, les cris des oiseaux, le vent qui hurle… . C’est aussi une aventure aux sensations kinesthésiques.

Les dialogues sont vifs et piquants et les situations rocambolesques. On ne sait jamais sur quelle île au trésor ces personnages vont nous emmener.

 Céline B.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire